03/06/2010

Reportage "le fichier de la honte", L'affaire Gerrit Ulrich



 
    


470 photos d’enfants en 2000,

10 ans aprés nous en sommes à plus de 93 000 photo d'enfants .

Des garçonnets, des fillettes, des pré-ados.

Parfois, des bambins de deux ou trois ans.

Certain porte encore des couches.

Visages insoutenables.

Le tableau de chasse de trafiquants pervers. Photos récentes ?

S’agit-il d’enfants disparus depuis des mois, voire des années ?

Mineurs, étrangers clandestins échappant au maillage de leurs parents ou des services sociaux et des éducations nationales ?

Progénitures prostituées avec le consentement de leurs parents ? Qui sont-ils ?

C’est peu dire qu’ils sont en danger. Sur de nombreux clichés,

on lit la souffrance, la peur.

Parfois un regard révulsé ou vitreux nous glace.

La jeune victime est-elle droguée ?

Est-elle encore en vie ? On découvre aussi des scènes de tortures…

Ces portraits font de nous les témoins d’un massacre,

dans une indifférence institutionnelle presque totale.

La chasse aux immigrés clandestins est une priorité.

Le démantèlement des réseaux pédophiles ne l’est pas,

dans aucun des pays européens.

Certes, les déclarations officielles abondent lorsqu'une affaire de pédophilie défraie la chronique.

Il s’agit alors de s’indigner et de rassurer l’opinion publique.

Mais les actes ?

Réalisé en 2000 par la police hollandaise, cet album de photos reste confidentiel, pour ne pas dire inexploité. Il contient pourtant les portraits de 14 pédophiles qui ont eu l’imprudence de se laisser filmer ou photographier en action. Qui sont ces violeurs ?

Pourquoi ne sont-ils pas activement recherchés ?

Les 470 visages d’enfants sont certes de qualité inégale, mais permettent souvent une identification précise. Parfois, c’est moins évident. Images floues, extraites de vidéos pédophiles. Inexploitables et trop anciennes, affirment certains enquêteurs. Étonnant renoncement. Les familles seraient parfaitement capables d’identifier leurs enfants disparus, même depuis plusieurs années.

Ce document démontre que le phénomène pédophile ne peut se réduire à la juxtaposition de faits isolés.

Il est massif. La police hollandaise a établi ce répertoire photographique

à partir d’un cédérom contenant plus de 10 000 images ou séquences pornographiques,

appartenant à un pédophile néerlandais domicilié à Zandvoort, Gerrit Ulrich.

Lequel a été assassiné en juin 1998 en italie.

Le pédophile assassiné, l’enquête a été vite arrêtée.

Les autorités néerlandaises ont même conclu, en avril 1999, que " la présumée filière " Zandvoort était " une piste vaine " et " qu’il n’existait aucune preuve directe de la production de pornographie enfantine à Zandvoort ". Autrement dit, Gerrit Ulrich n’aurait été qu’un amateur solitaire de " fruits verts ".

Les pédophiles récidivistes forment un microcosme.
Le non-démantèlement d’un réseau préfigure l’apparition d’une nouvelle filière. Les enfants, mais aussi les images de leurs viols et de leurs supplices, se vendent très cher. Selon l’expression d’un juge belge " la pédophilie, c’est d’abord le jouet des riches ". Un jouet devenu hyper sophistiqué. En deux décennies, on est passé de la photo à la vidéo puis aux flux d’images sans frontières sur Internet, avec une demande croissante d’images d’enfants de plus en plus jeunes, certains portent encore des couches.


Pourquoi un tel silence autour des réseaux pédophiles ?

L’omerta qui protège aujourd’hui les organisateurs de réseaux prépare les crimes de demain.


A VOIR SAMEDI 05 JUIN 2010  sur 13eme rue à 20h50

4 REDIFFUSIONS


Pas dispo pour les redifs cliquez ici pour voir l'émission


10 ANS APRÈS OU EN SOMMES NOUS SUR CE FICHIER NOMMÉE "LE FICHIER DE LA HONTE" Karl Zéro et Serge Garde, le journaliste qui a révélé l'existence du fichier en 2000 dans le quotidien l'Humanité, ré-ouvrent ce dossier particulièrement troublant.



Myspace Comments


Commentaires

AFFAIRE AMIDLISA - Département du Var
Pédocriminalité


LE COLLECTIF AUTRE MONDE
à
Madame Danièle Drouy Ayral

Procureur de la République 83300 Draguignan


LR/AR En responsabilité du 31 janvier 2011

Objet : Enfants de votre département en grand danger.


Madame le Procureur,


Vous receviez en date du 10 Janvier 2011 d’une Association étant une infime composante de notre Collectif, une LR/AR pour le moins subjective au sujet de cette très sensible affaire varoise concernant le dossier : ‘Amidlisa Pédocrimminalité Var’

Madame, notre Collectif, averti une nouvelle fois par un membre de L’ O.C.C.U.L.T.E. se doit de vous alerter en urgence que ces jeunes enfants, comme le prouve le commentaire ci-joint*, sont soumis à un formatage et conditionnement d’une dangerosité extrême et irréversible quant à leur devenir psychique et psychiatrique.


Madame le Procureur, de par vos fonctions nous vous demandons d’intervenir expressément afin d’assurer la sécurité physique et mentale de ces petits enfants et de les écarter de leur géniteur afin qu’ils retrouvent sérénité et affection près de ceux qu’ils aiment et qui les aiment.


Excluant évidemment de vos services tout placement près des structures (bien peu recommandables) de l’Enfance varoise mises en cause par les témoignages gravissimes de ces enfants. Les investigations du Collectif Autre Monde au sujet de ces structures mais aussi concernant la totalité de cette affaire et l'usage qu'il en fera, étant bien plus avancées et révélatrices que ce que certains pourraient croire:


Nous pensons qu’il serait plus que temps, Madame le Procureur, de mettre un terme définitif à cette pantalonnade de soutien au géniteur et forfaitures afférentes à ce dossier dans lequel certains services représentatifs de l’Etat et du département du Var se ridiculisent et s’embourbent inexorablement jour après jour et de mal en pis.

Avec nos respectueuses salutations.


Signé: LE COLLECTIF AUTRE MONDE


commentaire ci-joint* (Extrait de ‘Interrogations & Constatations’ du dossier : ‘Amidlisa’ du Collectif Autre Monde)

8°)
Les enfants M ------ de Cogolin ont été soumis, de part leur père, au moins à quatre ou cinq reprises à la projection du film de Guillermo del Toro: - Le Labyrinthe de Pan -
Au Collectif, nous ne pensons pas que ces projections répétées et inadmissibles, de part l’impact horrifiant des images contenues, sur des enfants de deux ans et demi, quatre et six ans, soient gratuites, dénuées d’intérêts et de but.
Il est indéniable que l’affiche même de ce film, reproduite également sur le DVD visionné, représente le portrait du Dieu Pan, faune à visage de bouc / Bouc de Mendes / Baphomet, qui est a lui seul un symbole très puissant des cultes Maçons Illuminati.
D’autre part différentes scènes et images de ce film se rapportent en tous points à des symboliques fortes et bien connues en occultisme maçonnique et autres pratiques sataniques :
L’oeil d’Horus dans la main du faune / Le sol à damier / La lune est pleine dans le ciel et nous pouvons ouvrir le portail / Le faune demande à la fillette : ‘Le sacrifice du bébé pour être sauvée’
Dans ce contexte au Collectif Autre Monde et bien que nous ne prétendions en aucune compétence analytique en pédopsychiatrie, il nous est fort surprenant de constater que la petite Margaux, six ans, dans ses dessins représente étrangement ses parents par des formes pyramidales ! La pyramide étant, pour ceux qui encore en douteraient, le principal symbole des maçonniques Illuminati.
« montagne sommet en haut = papa » « montagne sommet en bas = maman »
Et chose hallucinante pour son âge, matérialisant même sur ses dessins les différents degrés maçonniques !!!
D’où nos certitudes que ces trois enfants M - - - - - - , maintes fois violés, ballotés dans des orgies ou se seraient trouvés, entre autres et actifs, des employés de l ’ADSEA du Var en charge de ces enfants ; témoins obligés de nombreux crimes sataniques sur d’autres enfants (dont un découpé vivant et égorgé devant eux…témoignage vidéo des enfants en notre possession), obligés de participer et poignarder eux même un enfants sacrifié (dessins et déclarations des enfants en notre possession) sont soumis sciemment et intensément aux méthodes de programmations, codes de manipulations, formatages et conditionnements psychiques si chers aux francs-maçons sataniques Illuminati . Méthodes dénoncées entre autre par Svali programmeuse défecteur des Illuminati USA en 96 et comme ont été victimes dans leurs enfances Régina Louf, X2, X3, X4 pour l’affaire Dutroux / Nihoul en Belgique ou encore Véronique Liaigre à Angers et le petit Vincent Tanyères à Perpignan, etc …etc.

Au travers de ces constatations nous comprenons mieux les scandaleuses protections et connivences dont a pu bénéficier jusqu’à présent le géniteur de ces enfants varois.

*

Écrit par : Collectif Sud | 09/03/2011

Répondre à ce commentaire

BONJOURS COLLECTIF DU SUD
tous d'abord je vous remercie d'avoir relaté cette affaire ici et ailleurs.
il faut dénoncer et arrêter de cacher ces monstruosités.

tenez moi au courant de la suite.
je vais diffuser sur d'autre réseau socio.
vous avez mon soutien
Misskrysta

Écrit par : antipedocriminel | 19/04/2011

Ce sujet me touche profondément et en lisant et visionnant les commentaires et le repostage de Karl Zéro : le dossier de la honte, je suis sans mots... et tout le long je me dit : QUAND EST CE QUE QUELQU'UN VA DIRE QUE ILS NE S EN OCCUPENT PAS PARCE QUE DES GENS «IMPORTANTS» SONT IMPLIQUÉS... Cela mettrait effectivement tout l'autorité à l'envers, et ce sont des accusations que les autorités se dépêcheraient vite de faire taire... Nos gouvernements ont besoin qu'on y fasse le ménage. Dans l'affaire Dutroux et Zandvoort, sa crève les yeux qu'il y a plusieurs personnes derrière tout ça qui ne veulent pas se montrer au grand jour. Je lêve mon chapeau à l'enquêteur Serge, qui essaie d'aller au fond des choses et qui, très probablement, en sait beaucoup plus qu'il ne peut en dire car c'est une bataille contre les grands de ce monde. Donc qu'est ce qu'on peut faire? En parler... il faut que ca cesse et il faut le crier haut et fort... Toutes mes félicitations pour tout ce que vous faisez, vous êtes admirables.

Écrit par : Esther | 12/03/2011

Répondre à ce commentaire

bonjours ester
en effet il faut en parler et arrêter de garder ces horreurs silencieuse.
afin que le peuple sachent l'ampleur du phénomène.
que le peuple puissent protéger ses enfants et surtout arrêter de croire que cela est exceptionnel les abus en tous genre sur mineur sont belle et bien réel et ce depuis bien longtemps maintenant .
pour compléter l'émission de karl zéro je met ici le lien d'une enquête ou tous est dit car en effet serge lagarde n'as pas tous dit.
http://www.youtube.com/watch?v=TFdJlAjL5xI
je te remercie pour ton com
Misskrysta

Écrit par : antipedocriminel | 19/04/2011

.blog.lemonde.fr/2008/10/19/antoine-lenfant-oublie/ *



*Antoine : L'enfant oublié ?….. ou ‘l'enfant des bois pris au lasso’ à ‘La mort du Luc’ (83) ?

Affaire Gendarme Amidlisa
Disparition d’Antoine ?

Extrait du dossier: Amidlisa pédocriminalité Var
du Collectif Autre Monde:

« Au Collectif Autre Monde nous nous demandions si ce petit garçon qui « parlait français » et qui a été découpé vivant devant les enfants M …. de Cogolin (83) le 30/11/08 (témoignage vidéo des enfants en notre possession) ne serait pas tout simplement le petit Antoine de Brugerolle, six ans, disparu à Issoire le 11/09/08 ? Et seul enfant disparu officiellement en France en 2008/2009 !

Enregistrement audio (en notre possession) :
Sophie G.: -« Les enfants disent qu’il y a des enfants vivants dans des caves vous
devez être informé je suppose ? »
Ernest Dal Fobio Commandant de Gendarmerie de Saint-Tropez : -« Le gendarme Ancel m’en a parlé. »

On cite la gendarme Amidlisa :
-« …c’est parce que certains « membres » font effacer toutes les preuves, comme ce fut le cas pour le déterrement et l’enlèvement de cadavres d’enfants tués, de l’endroit signalé par des enfants.»

Le portugais* de Charlton, qui a d’ailleurs séjourné quelques années à Clermont-Ferrand et dont un appartement HLM dans cette ville, loué au même nom et prénom que lui et avec ligne téléphonique active, reste étrangement inoccupé depuis plus de dix ans ! (Bonjour au concierge qui s’est déballonné pour la perquisition sauvage) aurait-il livré ce petit garçon sur Grimaud Saint-Tropez ? Et travaillait-il aussi pour ce réseau pédocriminel ? »

Amidlisa pédocriminalité Var : à suivre et pour très bientôt ! ……
Signé : Le Collectif Autre Monde

*Le cherchez plus le portugais, il aurait été retrouvé mort de ‘mort naturelle’ en cette fin d’année 2010 ….début 2011 dans sa luxueuse maison au Portugal …..

Écrit par : Collectif Sud | 11/04/2011

Répondre à ce commentaire

DECLARATION DE GUERRE / Message reçu du Collectif Autre Monde :

Affaire Amidlisa pédocriminalité Var
Viols et meurtres d’enfants en bandes organisées, enfants découpés vivants, enfants obligés de manger les victimes que l’on vient de leur faire tuer, formatage illuminati, snuff movie …
Alors comme cela, Monsieur le Président de la République Bananière Française Nicolas Sarkozy, par fonctionnaires interposés, monte une énième cabale pour mettre en examen et faire enfermer la mère des enfants M…. de Cogolin et le rusé grand-père Jack Maillard…
Monsieur Nicolas Sarkozy est un doux rêveur. Se croit-il encore au temps béni de l’affaire Alègre ?
Monsieur Nicolas Sarkozy ne semble avoir cure du sort et du devenir des trois enfants M….. de Cogolin !
L’illuminati Nicolas Sarkozy, protecteur de longue date de pédocriminels sataniques va s’en prendre plein la gueule !

-‘On va vous mettre le feu au Var et à la France entière’

L’illuminati Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa, protecteur de longue date de pédocriminels sataniques finira comme Nicolae Ceausescu !

Écrit par : Collectif Sud | 29/05/2011

Répondre à ce commentaire

venez dont voir ce qu'il se passe a angers, deux grands procès pourquoi puisque l'on a toujours pas pris les réels demandeurs, même les journalistes étrangers , certains sont partis devant la scène théatrale de la région, a vomir, ......
un vrai trafic, et ce sous le couvert de l'état!

Écrit par : bernard | 18/01/2012

Répondre à ce commentaire

Oui Bernard, très intéressé par Angers. Tu peux éventuellement contacter :
editionsliberte@ hotmail.fr qui transmettra au Collectif de Nantes.

Écrit par : Collectif Sud | 06/03/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.